L’expression des sentiments personnels est un thème récurent de la photographie, on peut aller jusqu’à dire que c’est l’un des fondements même de l’art. Beaucoup de photographes se sont essayé à l’exercice dans sa forme la plus directe et le résultat est toujours très intéressant. Aujourd’hui nous vous présentons les travaux de Justin Rosenberg intitulés Cognitive Dissonance qui traitent justement de tout cela.

Cette série de portraits est la représentation de l’espace entre la prise de bonne décisions et le risque de tomber dans les bonnes vieilles habitudes. Pour la plupart des gens cela peut sembler fou, mais pour l’artiste – sobre depuis 6 ans – c’est la marge de manoeuvre qu’il doit exploiter tous les jours pour continuer à vivre sans retomber dans ses addictions passées.

Basé actuellement à Los Angeles, l’artiste réalise principalement des portraits. Il travail aussi sur des séries aux sujets variés comme l’image de soi. Son portfolio est un bon point d’entrée pour découvrir l’ensemble de ses créations qui sont d’une grande qualité !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname