Voyager inspire, façonne l’esprit et attise la curiosité. Depuis toute petite, Elsa Bleda voyage à travers l’Europe avec sa mère. Ce n’est qu’à 18 ans qu’elle découvre l’Afrique du Sud : Cape Town puis Johannesburg. C’est ici que commence son aventure photographique, elle s’y installe et commence à capturer, de nuit, l’ambiance de la ville.

L’humain n’est pas le point central des ses séries, on le retrouve d’ailleurs très peu. Elsa préfère l’ambiance pleine de solitude que procure les lieux vides où la lumière artificielle se reflète sur le sol mouillé ou le brouillard ambiant. Cette lumière, couleur néon, nous rappelle les grandes villes d’Asie mais ne vous y trompez pas, nous sommes bien en Afrique.

Elle ne le cache pas, l’artiste est une grande passionnée du cinéma Asiatique mais pas que… Wong Kar-wai, Park Chan-wook et Kim Ki-duk font parties de ses références cinématographiques. Mais l’ambiance futuriste de ses clichés rappelle Blade Runner alors que le coté mystérieux et insaisissable se rapproche d’un film de David Lynch.

Pour en voir davantage, rendez-vous sur : Behance, InstagramFacebook ou encore Flickr.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname