S’il y a un nom à retenir parmi les nombreux newcommers du rap US, c’est bien Belly. Avec son background difficile, sa signature vocale bien reconnaissable et ses lourds contacts dans le milieu, l’artiste canado-palestinien a tout pour se faire une place au soleil dans le rap game américain.

Né à Jénine en Palestine, Belly grandit à Ottawa où il commence à vendre de la drogue à 13 ans, voilà pour le background. Sa carrière démarre timidement en 2005 mais c’est en 2015 qu’elle prend son envol avec sa signature sur le label XO fondé par The Weeknd.

Depuis, le rappeur enchaine les collabs avec les grosses références du genre : Travis Scott, Young Thug ou encore Pusha T pour ne citer qu’eux. Mais que vaudraient des feats si son flow n’était pas à la hauteur ? Pas grand chose. Et ça tombe bien parce qu’il excelle aussi de ce côté là.

Si ce n’est pas encore fait, on vous conseille d’écouter son dernier album Mumble Rap d’où est tiré le single du même nom, vous le trouverez sur toutes les plateformes de streaming habituelles dont Apple Music.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Lucas Legname