Les Eurockéennes de Belfort se tenaient le week-end dernier sur la presqu’île du Malsaucy, pour cette 28e édition l’équipe de programmation du festival a proposé une affiche pleine de surprises qui a su régaler les nombreux festivaliers qui ont fait le déplacement. Après quelques live reports, on vous propose aujourd’hui un résumé à froid des meilleurs moments de l’événement.


On a aimé

Des concerts mémorables, il y en a eu plein : dès vendredi Vald a retourné la plage avec ses morceaux barrés, puis c’était au tour de Breakbot de mettre tout le monde d’accord avec son show très bien rodé. Enfin Mr. Oizo a fait bouger les festivaliers jusqu’au bout de la nuit avec son electro frénétique.

Le lendemain, c’est Last Train qui a fait parler les guitares et proposé un joli spectacle au public du Club Loggia. Ensuite Bibi Bourelly a envoûté la plage avec sa superbe voix et les frangins de Disclosure ont conclu de belle manière cette seconde journée de festivités.

Pour le dernier jour, la programmation réservait encore de belles surprises à commencer par le show plein d’énergie d’Action Bronson. On a ensuite passé un bon moment sur la grande scène avec Nekfeu qui a fait venir le S-Crew pour l’occasion. Pour terminer, on retiendra le concert impressionnant d’Anderson .Paak qui a prouvé une nouvelle fois son immense talent.

eurockeennes-02


La belle surprise : Las Aves

On vous en parlait dans notre dossier sur les artistes à ne pas manquer pour cette édition des Eurocks et après avoir assisté au concert de Las Aves on peut vous confirmer qu’on ne s’était pas trompé : les quatre toulousains ont proposé un concert impressionnant qui a conquis le public de la petite scène des Eurockéennes. On a désormais qu’une hâte : les revoir lors de leur passage à Strasbourg en octobre prochain.


La claque : Ratatat

Nous n’avions pas encore eu l’occasion de vivre l’expérience live Ratatat et une fois le show passé on a regretté toutes les occasions ratées tant on a pris une baffe. Visuellement très au point et au sommet musicalement, le duo a offert un spectacle absolument mémorable. On a particulièrement aimé le rythme du concert qui n’a laissé aucune place à la monotonie.


Le coup de coeur : Bagarre

Autre groupe que l’on attendait, Bagarre a su réveiller le public des Eurockéennes malgré un passage tôt dans l’après-midi. Bourré d’énergie et musicalement très varié, le spectacle a totalement convaincu les festivaliers présents devant la scène Greenroom si on en juge à l’enthousiasme général. Revenez quand vous voulez, on sera présent.


Le meilleur concert : Caribou

C’est toujours compliqué de déterminer le meilleur concert d’un festival, alors on va dire que celui de Caribou est probablement celui qu’on gardera le plus longtemps en mémoire. Avec ses couleurs et son univers, l’artiste canadien a proposé un spectacle impeccable et au rythme parfait. Conclu en apothéose sur le superbe Sun, le show a créé un véritable momentum sur la plage des Eurockéennes.



Voilà, vous savez tout sur cette édition 2016 des Eurocks. Si vous n’avez pas pu y aller ou si comme nous vous n’avez pas pu voir tous les concerts, vous pouvez toujours voir une partie des sets sur ARTE Concert. Une nouvelle fois, le spectacle était au rendez-vous et même si on est sorti fatigué de ce week-end chargé, on sait qu’on comptera bientôt les jours jusqu’à l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Lucas Legname