On l’avait mentionnée dans notre Carnet de concert consacré à Tété, car c’est à l’occasion de cet événement que l’on avait eu le plaisir de découvrir Camicela.

Simplement accompagnée par son violoncelle, elle nous avait impressionné par sa présence scénique et sa prestation live durant laquelle elle crée des samples à base de violoncelle, voix et autre claquement de main. Un travail de création live qui nous avait bluffé et que l’artiste amène d’une façon des plus harmonieuses. Nous avions aussi été charmés par les échanges drôles et touchants avec le public qu’elle provoque, une vrai maitrise de la scène.

Après avoir fait ses armes dans des groupes tels que Cabadzi et Chapelier Fou, Camicela s’est lancée seule sur scène et sortira son premier EP Parfois si Sombre le 5 mai. Un EP très intime dans lequel la chanteuse nous dévoile son univers plein de poésie entre douceur et déchirement.

C’est d’ailleurs à l’occasion de cette sortie que l’artiste lancera une tournée en France et en Belgique à partir du 6 mai (la liste des dates ici). La première date se déroulera au festival En mai, chante ! Ce kil te plaît ! au Tanzmatten de Sélestat.

En attendant on vous invite à la découvrir avec ce live report enregistré à la Laiterie ainsi qu’à l’espace Django Reinhardt :

Image : Marie Furlan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de ArnoSr