Les 23 heures de la BD est un marathon pour les amoureux du dessin. L’épreuve se déroule durant le passage à l’heure d’été de 13h à 13h (ce qui fait en tout 23 heures, pour ceux qui suivent). Cette année la dixième édition a eu lieu du samedi 25 au dimanche 26 mars 2017 et comme pour chaque édition nous avons été fasciné par l’inspiration des participants.

1, 2, 3… Explorez !”, drôle de thème révélé juste avant le concours par une marraine tout droit sortie des étoiles : Florence Porcel. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Florence est une acharnée du travail qui ne se contente pas d’un seul média. À travers la radio, Youtube, Twitter et plus récemment via la bande dessinée Mars Horizon, elle partage avec nous sa passion pour les sciences liées à l’astronomie.

Près de 800 participants se sont pris au jeu durant cette édition. Café, Redbull, thé, chacun a sa petite technique afin de rester éveillé et arriver au bout des 24 pages de BD minimum requises par le concours. Les styles sont tous différents, tout comme le niveau des participants mais soyez sûr d’une chose, la qualité d’une BD ne se fait pas uniquement sur la qualité du dessin ou sur une narration bien travaillée, d’autres facteurs entrent en jeu comme va vous le prouver notre petite sélection.

Un dernière chose, la contrainte imposée cette année était d’intégrer une scène où les personnages ne communiquent que par gestes. Voilà qui vous aidera à mieux comprendre le sens ou plutôt le non-sens de certaines scènes 🙂

En bonus le VLOG de Boidin sur le sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname