En mai dernier Tyler, The Creator sortait son cinquième album studio IGOR, un nouveau projet avec lequel il asseyait encore un peu plus son statut de rappeur imprévisible et talentueux. En douze pistes et avec une guestlist impressionnante composée entre-autre de Kanye West, Cee Lo Green et Pharrell Williams, l’artiste de Los Angeles a mis tout le monde d’accord.

Pourtant, si l’on s’intéresse de plus prêt aux morceaux d’IGOR on s’aperçoit rapidement que l’on a pas en face de nous un album de rap “classique”, à l’instar du brillant “Awaken, My Love!” de Childish Gambino. Peu importe, tant que le résultat est bon.

Au final, c’est probablement cela qui fait le charme de la musique de Tyler, The Creator : un son qui s’affranchit des codes mais produit avec une minutie d’horloger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Lucas Legname