Cela fait quelques années que le rap québécois voit progressivement changer son statut dans le milieu du rap francophone, passé de la chanson humoristique à un souffle nouveau pour ce genre musical ultra-prolifique et en constante évolution.

Si ce n’est pas la première fois que l’on vous parle de rappeurs canadiens, Rowjay garde pour lui la particularité de créer une vraie connexion entre les continents, grâce à des contacts en Europe et à un oeil avisé sur les productions françaises et belges.

Ce n’est donc pas rare d’entendre le rappeur de Montréal mélanger des références à son quartier de Saint-Laurent avec d’autres issues du rap parisien underground.

D’ailleurs la tracklist de son album à venir illustre bien cette position, un pied sur chaque continent, puisqu’on y découvre des featurings avec des artistes québecois (Obia le Chef, Shreez) comme européens (Alpha Wann, Loveni) : on a hâte de découvrir le résultat de ce joli mélange.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A Propos de Lucas Legname