Suite à la mort du rédacteur en chef du French Dispatch, un ultime numéro sort composé d’une nécrologie et de 3 articles d’éditions précédentes qui composeront ce nouveau film de Wes Anderson.

L’esthétique, l’univers onirique et millimétré, le casting – particulièrement XXL pour ce 10ème film, tout les ingrédients habituels du cinéma de Wes Anderson sont là pour nous offrir un résultat toujours aussi agréable. Les trois arcs narratifs du film ne sont pas tous aussi bons, j’ai personnellement eu un vrai coup de coeur pour celui qui traite d’un détenu psychopathe et artiste interprété par Benicio Del Toro face à une Léa Seydoux magistrale.

Mais le gros problème du film est son rythme frénétique, bien trop soutenu pour mon niveau d’anglais. Entre ses grandes phrases et son tempo d’images je suis sorti épuisé de la séance et j’ai en partie abandonné l’idée de capturer les détails de chaque histoire. Voilà un conseil que je ne pensais pas donner un jour : allez le voir en VF si vous en avez la possibilité ! 

Réalisation : Wes Anderson

Date de sortie : 27 octobre 2021

Les micro-critiques vous permettent de savoir en quelques lignes si un film est digne d’intérêt ou non. L’avis du rédacteur ne se veut en aucun cas parfaitement objectif et dépend largement de ses goûts personnels. Pour plus d’informations sur le barème de notation, consultez la page dédiée à la notation des films.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A Propos de ArnoSr