La plupart des gens ont tendance à penser qu’une photographie ne dure que l’espace d’un clic. En réalité un photographe accompli va penser la photo. Il va tout mettre en oeuvre pour que lors du déclenchement, l’image obtenu ressemble le plus possible à celle imaginée. Cela peut durer des jours voir des semaines, pour Steve Winter cela a duré 14 mois.

Steve est un photographe animalier qui a déjà été maintes fois récompensé pour son travail. En 1991 il réalise son rêve en devenant journaliste photo pour le célèbre magasine National Geographic. Sa spécialité est la photographie de félins et c’est sans surprise qu’après avoir entendu de la bouche d’un ami qu’un cougar (Mountain Lion) a été aperçu dans dans Griffith Park qu’il décide de le traquer. Mais une simple photo ne suffit pas à Steve, ce qu’il veut c’est avoir le chat sauvage devant le célèbre panneau Hollywood.

Il va devoir user d’ingéniosité et identifier le meilleur spot possible pour positionner ses différents appareils de sorte à avoir à l’image : le félin, le panneau et garder un premier plan neutre sans aucune trace de civilisation (Griffith Park est entouré de routes, un habitat hautement improbable pour un animal de ce type).

C’est donc après 14 mois de patience, de nombreux animaux photographiés et trois appareils photos volés qu’il va obtenir l’image tant convoitée. Et c’est avec une pointe d’humour que le traqueur animalier va admettre qu’il est tout de même un peu déçu par la lumière capturée…

Steve Winter - P22

Pour plus d’informations sur l’histoire de Steve Winter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname