Hannah Jesus Koh, professeur d’art à San Francisco, utilise une technique particulière pour la réalisation des peintures qu’elle crée lors de ses voyages. Elle se sert simplement de l’eau présente naturellement dans l’environnement où elle se trouve.

Cette idée lui est venue en Islande : lors de la réalisation d’une de ses peintures elle s’aperçoit qu’elle a oublié d’emmener de l’eau. En regardant autour d’elle, elle se rend compte que la forte densité de brume au large de la chute d’eau devant laquelle elle se trouve rend l’environnement très humide. Toute l’eau dont elle avait besoin était là, autour d’elle.

Aujourd’hui elle réitère cette technique pour tous ses voyages. Nombre de ses oeuvres sont ainsi composées d’eau des quatre coins du globe, ce qui en fait des souvenirs à la fois élémentaires et graphiques.

Si vous voulez suivre son travail rendez-vous sur Instagram.

Art-Teacher-Paints-Watercolors-Using-Water-Found-at-The-Destinations-11

Jökulsárlón, Iceland

Art-Teacher-Paints-Watercolors-Using-Water-Found-at-The-Destinations-1

Horseshoe Bend, Arizona

Art-Teacher-Paints-Watercolors-Using-Water-Found-at-The-Destinations-5

Multnomah Falls, Oregon

Art-Teacher-Paints-Watercolors-Using-Water-Found-at-The-Destinations-6

Julia Pfeiffer Burns State Park, California

Art-Teacher-Paints-Watercolors-Using-Water-Found-at-The-Destinations-10

Grand Canyon, Arizona

Art-Teacher-Paints-Watercolors-Using-Water-Found-at-The-Destinations-9

Dettifoss, Iceland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname