Siamese est le nom de cette série de Flora Borsi qui met en avant un projet expérimental qu’elle a réalisé en se prenant elle même en photo. La photographe hongroise adore travailler sur des sujets liés au psychisme et au comportement de l’homme. Les clichés suivant ne dérogent pas à la règle puisqu’ils mettent en avant les différentes facettes qu’une personne a en elle.

Afin de décrire cela, Flora utilise des logiciels de traitement pour fusionner deux portraits projetant des émotions différentes. Le résultat est saisissant, les deux images s’imbriquent parfaitement pour laisser place à une représentation faisant penser à deux soeurs siamoises difformes. Le noir et blanc et les lumières très maitrisées permettent de tromper le spectateur dans ce spectacle de contorsionniste surréaliste. Voici de quelle manière la photographe décrit ses créations :

Dans cette série, j’essaie de montrer le combat avec mon autre facette. Celle qui reste silencieuse, qui veut s’échapper,  cette partie que tous le monde a en lui. C’est une lutte constante entre mon bon et mon mauvais côté.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste joue avec la déformation des corps : sa précédente série Stockify mettait en avant l’exact opposé de la photographie de mode. En effet l’asymétrie et les défauts du visage étaient amplifiés (voire ajoutés) afin d’enlaidir un maximum les portraits. Le but était de montrer à quel point la recherche de la perfection est inutile et que la beauté se trouve justement dans les petites imperfections…

Je vous invite à en découvrir plus sur l’artiste en vous rendant sur son site officiel, je vous assure qu’il regorge de pépites. Pour suivre Flora sur les réseaux sociaux rendez-vous sur Facebook.

Borsi01

Borsi02

Borsi03

Borsi04

Borsi05

Borsi06

Borsi07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname