Joie de vivre, énergie, émotions sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit quand je pense à DOT MOVE. Créée par Redha Medjellekh cette chaîne Youtube consacrée à la danse met en avant la discipline à travers des vidéos au format court mélangeant différents styles artistiques. Attendez-vous donc à être surpris car l’art de rue peut aisément fusionner avec le classique comme vous le prouveront les différentes histoires racontées par Redha.

Produite par M6 DIGITAL TALENT, la chaîne mise beaucoup sur sa qualité de réalisation et la beauté des chorégraphies réalisées par des artistes au talent indéniable. C’est avec plaisir et admiration qu’on se laisse envahir par l’atmosphère de chacune des vidéos. L’intention étant de faire passer des messages forts comme le montre très bien la vidéo PARIS IS KISSING qui met en avant l’amour au détriment de la peur à la suite des attentats de la fin d’année dernière.

Il y a énormément de choses à vous raconter sur DOT MOVE mais au lieu de vous faire un simple article nous avons donc préféré contacter la personne la plus à même à vous présenter la vie de la chaîne : Redha Medjellekh en personne. C’est avec simplicité que le danseur / directeur artistique nous raconte la création, les ambitions et l’avenir de son projet.


 “J’ai contacté M6 avec l’idée de faire une chaîne de danse internationale. Mon but était de raconter différentes histoires et de combiner différentes influences comme par exemple le ballet et le Hip Hop. Il est très important pour moi de rendre la danse plus accessible. Je veux la rendre plus proche des gens, la mettre là où on ne l’attend pas comme dans la rue au milieu des passants. Je veux la faire découvrir à travers des histoires drôles ou parfois beaucoup plus sérieuses.
La recette de mes vidéos est d’avoir toujours une “fight”, un message universel à transmettre. Il faut que la vidéo parle aux gens, qu’elle inspire, fasse rire ou interpelle. Qu’elle soit constamment en adéquation avec la société actuelle et avec ce que les gens ressentent.
Il faut que la vidéo parle aux gens, qu’elle inspire, fasse rire ou interpelle. Qu’elle soit constamment en adéquation avec la société actuelle et avec ce que les gens ressentent.
Aller plus loin que ce que les autres font est primordial, c’est pour cela que les meilleures dispositions ont été prises (ndlr : les vidéos sont toutes filmées en 4K). Visuellement les vidéos doivent être au maximum de leur potentiel pour mettre en avant les artistes. Les danseurs présents dans mes court-métrages ne sont que des artistes qui excellent dans leur catégorie. Ils ont envie d’être là, de faire ressentir des émotions aux spectateurs. Ils aiment ce qu’ils font, c’est leur art ! Tout doit être mis en oeuvre pour que les gens ressentent cela.
Actuellement nous sommes beaucoup plus regardés sur Facebook que sur Youtube. Par exemple, la vidéo DANCERS SURPRISE MUSIC PERFORMERS IN PARIS SUBWAY a été visionnée plus de 10 millions de fois sur Facebook alors que sur Youtube elle dépasse à peine les 200 000 vues. L’avantage de Facebook est que les vidéos sont beaucoup plus facilement partagées. Le public est aussi plus âgé, ce qui facilite certainement la compréhension des messages. La chaîne continuera à évoluer sur les deux plateformes car il est important d’être au plus près des gens.
Pour la suite je prévois de faire plus de vidéos, de passer à une par semaine. Je compte créer une nouvelle rubrique intitulée DANCER OF THE WEEK qui mettra en avant un danseur et une discipline. Jusqu’à présent je ne voulais pas incarner la chaîne, je souhaitais rester à la création et ne mettre en avant que les danseurs. Je compte revenir sur cette décision et apparaître dans une nouvelle playlist intitulée DANSEURS DU MONDE. Cette rubrique fera découvrir aux spectateurs les origines de différentes danses ou des projets sociaux à travers des voyages partout dans le monde. Cuba et le Brésil ont de bonnes chances d’être mes prochaines destinations.
De nouveaux projets vont aussi voir le jour en association avec des chaînes célèbres sur la toile. Ne soyez donc pas surpris de voir apparaître des projets liés à la danse en collaboration avec des chaînes telles que Cover Garden, Golden Moustache ou encore Studio Bagel. Le but étant toujours de démocratiser la danse à travers d’autres domaines comme l’humour ou la musique.”

Redha Medjellekh, Directeur artistique de DOT MOVE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname