Il y a quelques semaines, Remi Gaillard passait quatre jours enfermé dans une cage de la S.P.A. de Montpellier pour pointer du doigt l’isolement dont souffrent les animaux quand on les prive d’espace. Martin Usborne a lui aussi eu l’idée de réaliser un projet lié à l’isolement des chiens. Il n’est certes pas allé aussi loin mais la démarche artistique est autrement plus intéressante et le résultat est très poignant.

Contrairement aux hommes, les chiens ne cachent pas leurs émotions. C’est avec cette idée là et un traumatisme lié à l’enfance que Martin Usborne a eu l’idée de tels clichés. En grande majorité c’est la colère et la solitude qui ressortent le plus de ses images.

Un jour on m’a laissé seul dans une voiture. Je ne sais plus où et quand, ou encore combien de temps. Je devais avoir quatre ans, ça devait être devant un magasin et ça n’a pas duré plus de 15 min. […] La peur que j’ai ressenti à ce moment-là était immense : la possibilité de me retrouver seul pour toujours.

Si l’on se plonge pleinement dans les photos de Martin on peut aussi y distinguer une dose d’humour très maitrisée. Certaines associations entre un chien et un modèle de voiture collent parfaitement et nous font esquisser un léger sourire. De plus le travail des lumières et des prises de vue subliment l’animal et nous agrippe par le col.

Pour en découvrir plus sur l’artiste allez faire un tour sur son site. Et si vous êtes fans de ses images, un livre qui regroupe toute la série : The Silence of Dogs in Cars est disponible sur Amazon.

martin07

martin02

martin06

martin05

martin08

martin09

martin10

martin04

martin03

martin01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname