À travers son livre intitulé Found at Sea, le photographe australien Ray Collins nous livre une poignée d’images saisissantes qui mettent en scène les vagues de l’océan.

Chacune de ses images met en image le mouvement : que celui-ci soit totalement figé ou en déplacement, une force insondable continue d’émerger dans chaque vague, telle la puissance de l’océan, un lieu chéri par l’artiste.

Ray n’hésite pas à se renseigner auprès des locaux afin de trouver les meilleurs spots. Il analyse aussi les relevés météo et croise toutes les informations pour trouver le moment et l’endroit idéal. Mais la mer est imprévisible, même si l’artiste planifie parfois des mois à l’avance ses photos, il ne sait jamais ce que va pouvoir capturer son appareil.

Dernièrement le photographe a collaboré avec Armand Dijcks un artiste allemand spécialisé dans le cinématographe. Ce procédé se marie parfaitement avec les photos de Ray Collins en emprisonnant l’image dans un mouvement perpétuel et magique…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname