Le mois d’Août vient d’arriver, la saison des festivals est déjà bien entamée mais comme chaque année, la fin de la période estivale annonce l’arrivée de Rock en Seine et de sa programmation encore une fois de haute volée.

Avec son affiche sur laquelle trônent pas moins de 77 noms, l’offre musicale du festival parisien est éclectique et devrait une nouvelle fois satisfaire un large public. Mais avec autant de choix, il n’est pas toujours simple de savoir quels groupes aller voir durant le week-end.

Pas d’inquiétude, on a passé en revue pour vous l’affiche de Rock en Seine afin de vous donner quelques tips pour organiser votre festival. Si vous êtes perdu ou juste indécis, voilà les artistes à ne pas manquer cette année.


PLK

Avec ses titres puissants et son style décontracté, PLK sera là pour kicker fort et mettre le feu à la scène de l’industrie. À Paris, le rappeur issu de Panama Bende jouera à domicile, ce qui promet une grosse ambiance.


Bonobo

C’est en live que les artistes electro tels que Bonobo se révèlent véritablement. En proposant une ambiance plus qu’un simple show musical, le set du producteur anglais promet de faire vivre aux festivaliers une expérience hors du temps.


Macklemore

Propulsé en 2012 à la vitesse de la lumière par son album The Heist qu’il a produit avec Ryan Lewis, Macklemore a depuis toujours un sens de la scène incroyable. Si vous ajoutez à cela son nombre incalculable de hits, vous pouvez vous attendre à un spectacle mémorable.


Yelle Club Party

Même si son style est léger, le trio mené par Julie Budet propose un son terriblement efficace et à la production d’une précision d’horloger. Si vous n’aimez pas PNL (qui passe au même moment), le set de Yelle sera une alternative plus qu’appréciable pour terminer votre première journée de festival.


PNL

Que l’on aime ou non, on ne peut pas nier le phénomène PNL. Après deux albums et un nombre improbable de vues sur Youtube, le duo vient tout juste de ressortir du silence après une pause de presque deux ans. Leur concert à Rock en Seine sera l’un des tout premiers depuis leur retour : on a aucun doute sur l’accueil triomphal que devrait leur réserver le public.


Nick Murphy (Chet Faker)

Quand Chet Faker prend un virage electro radical, il devient Nick Murphy. Même s’il n’a pour l’instant sorti qu’un EP sous son nouveau nom de scène, l’artiste australien devrait pouvoir sans problème compléter son set avec quelques titres de Chet Faker pour le plus grand plaisir de ses fans.


Y.O.T.A. (Youth Of The Apocalyse)

Quand Jeff Wootton de Gorillaz and Jamie Reynolds des Klaxons décident de fonder un nouveau groupe, il est impératif de tendre l’oreille. Surtout que leur premier single en featuring avec le rappeur MF DOOM est très prometteur : clairement, on a hâte de les découvrir en live.


Justice

C’est simple : on les a vu l’année dernière aux Eurockéennes de Belfort et c’était le meilleur concert du festival. Que ce soit au niveau musical ou visuel, préparez-vous à prendre une grosse baffe. Le meilleur concert de fin possible.


Alors évidemment, la programmation de Rock en Seine regorge encore d’autres sets à suivre comme celui de Die Antwoord qui promet d’être agité. Difficile de ne pas évoquer Post Malone tant la rareté de ses apparitions françaises rendent l’événement précieux. Enfin, c’est avec beaucoup de curiosité qu’on ira voir Stefflon Don dont certains titres promettent de jolies explosions d’énergie.

Comme l’année dernière, nous serons sur place pour vous faire vivre le festival en direct puis pour vous raconter les meilleurs moments. Pour ne rien manquer, on vous invite à nous suivre dès maintenant sur Twitter et Instagram et on vous donne rendez-vous les 24, 25 et 26 août prochains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Lucas Legname