Beaucoup de jeux vidéo ont inventé ou réinventé le concept de mortalité. Il y a les jeux où vous ne mourrez jamais, ceux où vous reprenez à votre dernier checkpoint et encore ceux où vous perdez carrément votre personnage s’il meurt. Là où Upsilon Circuit se différencie, c’est que si vous mourrez, vous ne pourrez plus jamais y rejouer.

Le concept peut sembler stupide mais il ne l’est pas tant que ça, car d’autres particularités se greffent au jeu. Tout d’abord, seuls 8 joueurs à travers le monde pourront jouer simultanément. Ils seront divisés en 2 équipes de 4 et devront s’affronter dans un univers généré aléatoirement et rempli de monstres, de pièges et de cristaux à convoiter.

screenshotmockup

Le jeu proposera un aspect communautaire totalement inédit qui ressemble beaucoup à l’expérience : Twitch Plays Pokémon. En effet, les spectateurs auront leur mot à dire et joueront un rôle important dans le déroulement de la partie.

Dès qu’un joueur obtiendra un trésor, un gain d’expérience ou tout autre récompense, ce seront les spectateurs qui décideront de la manière dont ce bonus sera utilisé. Par exemple, lorsqu’un des combattants gagnera un point d’expérience, ce seront les spectateurs qui décideront de la compétence à améliorer.

Pour finir, sachez que les joueurs seront sélectionnés parmi les spectateurs les plus assidus, une belle façon de récompenser les fans les plus fidèles.

Interview vidéo réalisée par Evan Lahti de PC Gamer avec le co-réalisateur du jeu Calvin Goble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname