Diplômé de l’école d’art d’Alabama et titulaire d’un Master of Fine Arts de l’université Saint Louis à Washington, Michael Aaron s’est fait connaître grâce son activité street-art internationale. Mais une autre activité le rend célèbre : ses portraits sur papier vintage.

Ces superbes dessins utilisent comme support des feuilles datant des années 20, 30 ou 40 qu’il s’est procuré dans un vieux magasin abandonné qui appartenait à ses arrières-arrières-grands-parents. L’artiste utilise ensuite du café pour sublimer et renforcer l’aspect fragile et éphémère de ses œuvres. Une touche d’encre est utilisée pour renforcer les zones sombres et donner un peu plus de contraste aux réalisations.

Michael aime apporter une touche poétique en ajoutant de la faune, de la flore ou certains accessoires comme des flèches pour raconter une histoire qui mêle souvent douceur, tristesse et solitude. Il faut dire que le peintre a passé deux mois dans un orphelinat en Thaïlande, ce qui lui a permis de partager le quotidien des enfants qu’il a appris à connaitre là-bas.

 

Aaron04

Aaron01

Aaron05

Aaron11

Aaron12

Aaron09

Aaron03

Aaron08

Aaron07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname