CErnest Krakenkrick et Bachir Bouzouk, pilotes de l’armée française et pères des deux héros du premier opus, trouvent leurs capacités cérébrales plus que diminuées suite à un test d’aptitude qui tourne mal.
Totalement dans la lignée du premier opus, l’histoire repousse à nouveau les limites de la stupidité. On est heureux de retrouver une partie du casting de La tour Montparnasse infernale dans un film au même potentiel. Réussi mais pour moi s’appréciera plus dans un canapé entouré de potes et de bière que dans une salle de cinéma.

Les micro-critiques vous permettent de savoir en quelques lignes si un film est digne d’intérêt ou non. L’avis du rédacteur ne se veut en aucun cas parfaitement objectif et dépend largement de ses goûts personnels. Pour plus d’informations sur le barème de notation, consultez la page dédiée à la notation des films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de ArnoSr