Dans cet article nous allons vous faire découvrir – ou redécouvrir – une photographe qui fut active plus de 70 ans. Cette femme a vécu toute sa vie à New York et la rue était sa source inépuisable d’inspiration. Cette artiste, c’est la célèbre Helen Levitt.

Helen Levitt est née le 31 août 1913 à Bensonhurst au sud-ouest de Brooklyn. Après avoir été initiée à la photo par un photographe du Bronx, elle découvrait les travaux d’Henri-Cartier Bresson qu’elle rencontrera l’année suivante, elle lui achètera même un des ses anciens Leica.

À la manière de son mentor, elle fut rapidement attirée par l’animation des rues de New York. Sans clim ni télévision la vie se déroulait à l’extérieur, la photographe de plongeait alors dans le quotidien des quartiers pauvres de la ville. Elle commença par rencontrer le succès lorsqu’elle fut publiée pour la première fois en 1987 dans In The Street: chalk drawings and message.

La photographe a vu évoluer l’univers de la photo du noir et blanc à la couleur. Au fil des années, elle s’est adaptée à l’évolution des processus de développement, notamment lorsqu’elle avait pour mission d’immortaliser des scènes de rue pour la fondation Guggenheim qui lui attribuera deux bourses pour ses travaux. Malheureusement la majorité de ce travail fut volé, peu de photos ont donc pu être publiées.

L’artiste est décédée le 29 mars 2009 dans la ville qu’elle aimait où elle a mené une vie simple sans artifice à l’image de ses clichés.

 

 

Autoportrait d’Helen Levitt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname