Antoinette, une institutrice qui a une liaison avec le père d’une de ses élèves, a prévu de partir une semaine en vacances avec son amant. Malheureusement pour elle, celui-ci doit annuler, car sa femme lui a organisé un trekking surprise dans les Cévennes. Notre maîtresse décide alors de suivre leur trace accompagnée de Patrick, un âne protecteur.

À la vue de la bande annonce, Antoinette dans les Cévennes était loin de me donner envie, pensant qu’il ne s’agirait que d’une comédie potache dont l’histoire se contenterait de suivre une femme cachée face à son amant. Mais suivant les conseils des chroniqueurs de PARDON LE CINÉMA, je me suis lancé : et grand bien m’en a pris ! Le postula de base n’est qu’un prétexte pour faire vivre tout un voyage initiatique à son héroïne, un voyage plein d’émotion interprété avec talent par Laure Calamy. Une vraie bulle d’air qui m’a donné envie de découvrir les Cévennes !

Réalisation : Caroline Vignal

Date de sortie : 16 septembre 2020

Les micro-critiques vous permettent de savoir en quelques lignes si un film est digne d’intérêt ou non. L’avis du rédacteur ne se veut en aucun cas parfaitement objectif et dépend largement de ses goûts personnels. Pour plus d’informations sur le barème de notation, consultez la page dédiée à la notation des films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de ArnoSr