Construire l’engin de siège le plus dévastateur qui soit pour anéantir un village, un château ou toute une armée : qui n’en a jamais rêvé durant son enfance ? Ce concept simple et efficace, c’est le principe du jeu dont on vous parle aujourd’hui : Besiege.

Chaque niveau se présente de la même manière : vous avez un objectif (détruire un bâtiment ou tuer au minimum un certain pourcentage d’opposants) et un espace de création pour inventer votre engin de destruction.

steamworkshop_webupload_previewfile_383234160_preview

Comme un Léonard de Vinci en herbe qui jouerait avec des LEGO, vous passerez des heures à imaginer, créer, détruire puis améliorer à nouveau vos créations pour qu’elles répondent entièrement à vos attentes. Le plus jouissif c’est qu’elles auront bien souvent des réactions totalement improbables ! Le moteur physique est relativement complet et joue sur la gravité, la répartition des forces, l’inertie, l’élasticité… Un simple tir au canon fera basculer votre engin en arrière si vous n’avez pas mis en place un dispositif pour absorber l’explosion.

Fail Besiege

Mais comme d’habitude avec ce type de jeux, le plus extraordinaire c’est l’imagination débordante de toute la communauté : entre la réalisation d’un dragon à la tortue de mer qui défonce tout sur son passage, chaque création peut devenir autant astucieuse qu’hilarante.

P4LAWeF

Le jeu ne dispose pas de beaucoup de niveaux car il est encore en version Alpha mais de nombreuses mises-à-jour enrichiront le contenu (un seul continent disposant de 15 niveaux est disponible, mais de nouveaux continents sont en cours de création).  Le jeu de Spiderling Studios est disponible pour 6.99 euros sur Steam ou sur l’Humble Store. En attendant je vous laisse avec quelques vidéos de créations assez atypiques pour que vous puissiez vous faire votre propre idée du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname