Comme vous le savez, il y a un peu plus d’une semaine nous avons eu le plaisir de couvrir le festival du film fantastique de Gerardmer. Trois jours durant lesquels nous avons visionné 9 films et 5 courts-métrages. Neuf films pour lesquels vous aurez bien sûr nos habituelles micro-critiques au fil des sorties, dont celle de Revenge disponible depuis la semaine dernière.

Nous pensions sincèrement que visionner autant d’oeuvres en si peu de temps risquait d’être rude à la longue mais étonnamment pas du tout ! L’ambiance et la qualité des films étaient telles que l’enchainement fut un vrai plaisir.

Lorsque comme nous, vous concentrez votre choix sur les films en compétitions, les premières réservations et le planning des projections déterminent rapidement votre lieu de visionnage pour tout le weekend. Notre camp de base fut donc la salle Paradiso ! La première séance dans cette ancienne salle peu inclinée nous a d’abord fait peur : une chevelure un peu trop touffue peut facilement vous cacher un quart de l’écran, malgré cela l’endroit est très vite devenu notre maison. On y recroisait les mêmes têtes avec plaisir, on discutait dans la fil d’attente et on finissait même par reconnaitre les bons sièges.


Une ambiance

Le fantastique c’est avant tout une ambiance lors des projections, le public étant majoritairement composé d’habitués fans du genre, le climat en salle est des plus agréable. On a aussi apprécié les codes et traditions de ce type d’événements : les hurlements pendant le générique ou encore les applaudissements pour saluer les morts les plus impressionnantes.

Une atmosphère agréable et légère, qui tranche avec la tension que peuvent provoquer certains films, mais toujours dans le respect des oeuvres. Un vrai plaisir.

Passons maintenant aux films que nous avons visionnés. Avec sa quarantaine de films, il est impossible de tout voir et forcément cela peut créer une certaine frustration. Notamment quand comme nous, vous passez à côté de Ghostland qui a raflé 3 prix lors de cette 25ème édition (Le Grand Prix, celui du public et celui de SYFY). Mais comptez sur nous pour rattraper ça dès sa sortie !


Les courts

Avec la compétition des courts-métrages, pas de frustration : le format offre la possibilité de voir toute la sélection en une fois. Et quelle sélection ! Pas un film sur les cinq ne nous a déçu : des ambiances et des sujets variés, des idées ingénieuses, tout cela mis en valeur par une réalisation superbe et un jeu d’acteur au point. Ces films nous donnent un avant goût prometteur pour le genre !


Les longs

Bien que chaque film aura le droit à sa micro-critique respective, voici un avant-goût des projections qui nous ont marqué.

Nos coups de cœurs
Nous avions parié sur Le Secret des Marrowbone et Chasseuse de géants pour Le Grand Prix ou celui du public d’après les réactions que nous avons pu voir en salle. Une très belle surprise pour le premier dont on attendait peu par son côté grosse production et un superbe conte pour le second qui nous a totalement transporté.

Les instants plaisirs
De la punchline comme on l’aime pour le film d’animation Mutafukaz, du ridicule qui met l’ambiance en salle avec Downrange et une vraie bonne comédie pour Tragedy Girls.

Ceux qui divisent
On est resté sur notre faim avec Les Bonnes Manières, un film en deux parties dont on a adoré la première et moins compris l’intérêt de la seconde. Puis on était divisé en ce qui concerne Les Affamés qui m’a subjugué par sa beauté mais que mon confrère Vito a trouvé un peu trop lent.


Cette première expérience à Gerardmer ne sera certainement pas la dernière tant elle nous a plus. Un weekend pour s’abreuver d’un cinéma trop peu distribué alors que le genre recèle de véritables perles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de ArnoSr