Présent au festival de Gerardmer, Lorcan Finnegan nous y présentait son second film Vivarium. Il définissait lui-même sa réalisation comme une expérience drôle et dérangeante et non comme un long-métrage classique.

À la recherche de leur première maison, un jeune couple va se retrouver pris au piège d’un lotissement qui semble les ramener indéfiniment à leur point de départ. Pour pouvoir sortir de ce piège ils vont devoir élever un bébé déposé dans un carton devant leur porte.

Étrangeté est le maître-mot de ce scénario tout droit sorti d’un épisode de La Quatrième Dimension. Le film nous saisit par son esthétique et un rythme très efficace qui nous maintient en haleine durant plus de 90 minutes. Juste le temps pour l’auteur d’effectuer la critique d’un style de vie jugée sans saveur qui rend fou les gens qui s’y engouffrent…

Réalisation : Lorcan Finnegan

Date de sortie : 11 mars 2020

Les micro-critiques vous permettent de savoir en quelques lignes si un film est digne d’intérêt ou non. L’avis du rédacteur ne se veut en aucun cas parfaitement objectif et dépend largement de ses goûts personnels. Pour plus d’informations sur le barème de notation, consultez la page dédiée à la notation des films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos de Vito Legname